Val de Vienne

coordonnées
Communauté de Communes du Val de Vienne
24 Avenue du Président Wilson, Pôle administratif des Ecuries
87700 Aixe-sur-Vienne.
Tél : 05.55.70.02.69 Fax : 05.55.70.02.47

Actualités relatives à la Communauté de Communes

retour à la liste

Orientations budgétaires du « Val de Vienne » en débat : des projets … et des économies !

le 01/03/2016
Orientations budgétaires du « Val de Vienne » en débat :
des projets … et des économies !

La communauté de Communes du « Val de Vienne » connait actuellement une situation financière saine.
La politique que mènent les élus depuis des années s’attache à répondre aux besoins d’une population « en demande » de service.
Deux axes forts sont actuellement développés en « Val de Vienne », l’un autour de l’enfance et de la jeunesse, l’autre sur le déploiement du numérique des 9 communes que composent l’intercommunalité.
Cette politique dynamique et volontariste se heurte néanmoins au principe de réalité : une baisse drastique et continue des dotations de l’Etat. L’affaiblissement des aides et la hausse des dépenses, bien souvent imposées, ralentissent la capacité d’action.
Malgré la bonne gestion menée par l’intercommunalité, il n’en demeure pas moins que si aucune décision n’est prise prochainement, la capacité d’épargne indispensable à la collectivité pour dégager des « marges de manœuvre » et financer une partie des investissements, s’amoindrira au fil des ans.

Plusieurs facteurs extérieurs fragilisent les finances du « Val de Vienne ». La Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) versée par l’Etat qui va baisser de 330 000 € d’ici 2020 .
La montée en puissance du Fonds National de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales (FPIC) auquel contribue le territoire à hauteur de 185000 € en 2016 va aussi impacter les finances de la collectivité.
Par ailleurs l’EPCI, victime de son succès, accueille grâce à la grande qualité de ses prestations toujours plus d’enfants dans les structures de loisirs (ALSH).
Ces derrières années, il a été constaté une hausse des naissances de plus de 25 % et ce ne sont pas moins de 40 % des enfants scolarisé sur le territoire qui « passent » par les ALSH communautaires (soit 400 enfants).
Ceci démontre toute l’utilité de la construction du futur « pôle jeunesse ».
La communauté de communes a également fait de gros efforts pour stabiliser ses dépenses courantes de fonctionnement en renégociant notamment ses contrats en cours (collecte des ordures ménagères, gestion déléguée des Multi-accueils…) dont les coûts ont ainsi pu être maitrisés.

Des projets nécessaires à la population !

La création d’un pôle jeunesse intercommunal
A la rentrée scolaire prochaine, le futur pôle jeunesse de la Communauté de Communes du Val de Vienne sera construit sur la Commune d’Aixe-sur-Vienne, rue Maurice Ravel (à proximité des tennis). Il sera ouvert aux enfants originaires des neuf Communes du territoire qui fréquentent les Accueils de Loisirs Sans Hébergement.
Il s’agit de regrouper en un seul lieu tous les équipements « jeunesse » et de répondre à une demande croissante des familles en matière de prise en charge de leurs enfants.
Investissement : 3,8 millions d’€ (une dépense que les communes seuls n’auraient pu assumer)




Le haut débit pour tous
L’accès à l’internet haut débit pour tous est primordial pour générer de la croissance et de l’emploi.
Aujourd’hui c’est la montée en débit de l’internet très haut débit et l’arrivée de la fibre optique qui permettra au « Val de Vienne » de pouvoir se développer.
Ce territoire souffre encore d’une insuffisance de déploiement de réseaux. Conscients qu’il devenait urgent et indispensable qu’entreprises et usagers puissent bénéficier de services de communication adaptés, les élus ont fixé comme priorité la montée en débit et l’arrivée de la fibre sur les neuf communes.
Rappelons que les orientations stratégiques d’investissement et d’aménagement du territoire sont menées par les Intercommunalités. Signalons également que le « Val de Vienne » est l’un des dix-huit territoires du Limousin a avoir été retenu pour la mise en œuvre du Schéma Directeur d’Aménagement Numérique (SDAN-pilote). Cette phase d’expérimentation qui a débuté s’étalera sur deux ans.
1 400 000 € c’est la somme engagée (d’ici 2020) par la Communauté de Communes pour l’aménagement numérique.
Avec ses partenaires (Europe, Etat, Région, Département), c’est plus de 5 500 000 € investis sur le territoire.

Les élus ont débattu à l’occasion du Conseil Communautaire du 17 février 2016 de la nécessité de « réajuster » la fiscalité et bien évidemment, réduire au maximum l’impact financier sur les ménages.
Le vote du budget et le montant des taux interviendra lors du prochain conseil de mars 2016.


notice  |  crédits  |  aide