A+ A- A

Visages du Val de Vienne

Babacar Diop

Service civique en charge de la mission « Bien vieillir » à la Communauté de Communes du Val de Vienne pour 8 mois, jusqu’en août 2019.

Babacar vient d’intégrer le siège de la Communauté de Communes du Val de Vienne. Ce jeune Sénégalais de 21 ans, souriant et plein d’humour, va aller sur le terrain, à la rencontre des séniors du territoire.

 

 

Ce service civique intervient dans le cadre de tes études ?

Pas du tout ! J’ai choisi le service civique à titre personnel. J’ai une Licence en Finances et management des organisations dans mon pays, que j’ai complétée avec une année de Licence en Banque, économie et finances à la Fac de droit de Limoges. Mes études me laissent du temps libre, que je voulais mettre à profit pour avoir de l’expérience. Le Service civique me permet de concilier études et travail, qui puis est dans l’administration, plutôt en lien avec mes études précédentes.

Tu es arrivé très récemment, quelles sont tes missions en tant que Service Civique au sein de la collectivité ?

Il faut que je recense tout ce qui se fait sur les communes du territoire en faveur des personnes âgées, que je fasse une enquête auprès d’elles en allant à leur rencontre pour connaître leurs besoins, leurs attentes. L’objectif étant d’être l’intermédiaire entre les séniors et les collectivités, dans le cadre de la réalisation d’une enquête de terrain, et à moyen terme d’améliorer leur quotidien !

Tu es jeune, pourquoi avoir choisi ce domaine ?

Culturellement pour moi, les personnes âgées occupent une place importante. Être engagé par une collectivité et donc par l’État a de la valeur, cela va me permettre d’améliorer les conditions de ces personnes, qui sont pour certaines très isolées ici ! J’espère aussi être un exemple pour les jeunes, nous devons nous investir pour les autres !

Peux-tu nous dire d’où tu viens et nous raconter un peu la vie chez toi ?

Du Sénégal, de Dakar et plus précisément de la commune de Mermoz. C’est une ville, face à la plage où il fait toujours beau (20° minimum). C’est un endroit plutôt touristique, paisible où les gens ont toujours le sourire et où règne une ambiance conviviale.

Quelles sont tes premières impressions sur l’administration française ?

J’avais déjà fait un stage chez moi, dans le port autonome de Dakar. En comparaison, il y a beaucoup de rigueur ici ! C’est sérieux, l’ensemble paraît très organisé. Ça donne envie de faire bien les choses et de s’investir ! J’ai été bien accueilli dans l’équipe de la Comcom, les gens sont sympas et m’ont mis à l’aise.

Et du coup, tes impressions sur la Région ?

J’ai préféré venir en province pour me concentrer sur mes études dans un lieu calme. Mais j’avoue que Limoges me faisait un peu peur, j’avais l’impression que j’allais arriver dans une petite ville rurale assez ennuyeuse avec les vaches aux portes de la gare ! Et en fait pas du tout, j’ai été très surpris en arrivant à la gare de Limoges ! La ville est mignonne, il y a de quoi sortir et je me suis rapidement fait des amis. Les gens disent bonjour ici ! Et surtout, j’ai vu la neige pour la première fois. Je voulais sortir me rouler par terre, mais je n’ai pas osé, on m’aurait pris pour un fou !

Inscription
accueil de loisirs

Calendrier
de collectes

Horaires
des déchèteries

Agenda des
manifestations

Actualités
de la CCVV

Paiement
en ligne

Partagez ce contenu !

Partagez ce post avec vos amis sur les réseaux sociaux !