A+ A- A

Visages du Val de Vienne

Charline Combot

Technicienne SPANC

En poste depuis : mai 2015

Depuis mai 2015, Charline Combot exerce la fonction de Technicienne au Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) de la Communauté de Communes du Val de Vienne.

Directement rattachée au Service Environnement, cette jeune femme partage son temps de travail entre diagnostics de terrain et travail administratif. 

 

Charline, en quoi consistent vos missions ?

La plus grande partie de mon temps est consacrée aux visites de bon fonctionnement des dispositifs d’Assainissement Non Collectif du territoire. Comme la Loi l’oblige, je passe contrôler les installations (fosse septique et système d’épandage…) et vérifie que ceux-ci ne créent pas de nuisances ou de pollution pour les usagers et l’environnement.

Je suis également amenée à contrôler les entreprises de terrassement lors des mises aux normes des filières d’assainissement, afin de vérifier que les travaux sont réalisés dans les « règles de l’art ».

Une autre partie de mon travail consiste, grâce à un logiciel dédié, à répertorier les ventes des maisons dont les assainissements ne sont pas conformes. Je rappelle à cette occasion aux acquéreurs qu’ils ont un an pour se mettre aux normes.  

Comment devient-on technicienne dans ce domaine ?

Un peu par hasard ! Etudiante, je voulais travailler dans le domaine des rivières, mais il n’est pas très facile de trouver du travail dans cette « branche ». Comme la licence professionnelle DARE (Diagnostic et Aménagement des Ressources en Eau) avait un volet Assainissement collectif et non collectif, cela m’a permis d’élargir mes possibilités d’emploi.

Quel chemin vous a conduit jusqu’à la Communauté de Communes du Val de Vienne ?

Je suis arrivée à la Communauté de Communes par l’intermédiaire d’un stage, qui ne devait durer que 4 mois.  Au bout du 3ème mois, j’ai été embauchée car une technicienne décidait de quitter la collectivité.

Quelles sont les qualités requises pour ce métier ?

Je pense qu’il faut être sociable et pédagogue ! Il n’est pas toujours facile de faire comprendre aux usagers le but des « contrôles ». Mais si les choses sont claires dès le départ, les visites se passent bien.

Votre mission consiste aussi à faire respecter des lois qui préservent notre environnement, j’imagine que cela vous satisfait ?

Ma mission n’est pas vraiment de faire respecter les lois… c’est plutôt les maires qui peuvent, en la matière, exercer leur pouvoir de police.  

Ce qui est plus satisfaisant, c’est surtout de voir que progressivement les mentalités changent, et que les gens sont globalement plus sensibilisés au respect de l’environnement.

Et sinon, une petite anecdote à nous raconter ?

J’ai tendance à attirer les petits problèmes de véhicules dans mes nombreux déplacements ! Je me rendais à une visite d’assainissement, en me garant devant la maison, je me suis embourbée dans le fossé… au niveau du rejet d’eaux usées de l’habitation en question! Le Kangoo était recouvert de boues des eaux issues de la fosse septique … J’ai essayé de mettre des planches pour repartir mais je me suis enfoncée de plus belle. Ce sont les agents de la mairie de Séreilhac qui sont venus me sauver !

Pour finir sur une note bucolique, avez-vous une balade le long d’un cours d’eau à partager ?

Je cours très régulièrement le long des bords de Vienne à Aixe sur Vienne, le chemin est bien adapté à la course à pied. Pour la petite astuce : les 2 barrières côté rive droite ont 1 km d’écart : pratique pour avoir notion de la distance ! J’aime aussi courir au Parc des Roches Bleues, c’est arboré, il y a des tables de pique-nique pour faire une petite pause fraîcheur.

Inscription
accueil de loisirs

Calendrier
de collectes

Horaires
des déchèteries

Agenda des
manifestations

Actualités
de la CCVV

Paiement
en ligne

Partagez ce contenu !

Partagez ce post avec vos amis sur les réseaux sociaux !