A+ A- A

Que faire des déchets verts en période de confinement ? (et après!)

Cette période de confinement où les déchèteries sont fermées au grand public, peut permettre de faire évoluer les comportements vis-à-vis des déchets verts en prenant de bonnes habitudes pour la suite. Quelques pistes de réponse pour agir au quotidien.

 

Que faire des tontes de pelouse ?

 

Dans le composteur : avec modération car la tonte de pelouse est très riche en azote et peut donc entraîner un excès d’eau dans le composteur. Pour éviter cela, pensez à rajouter régulièrement des éléments secs (feuilles, brindilles, paille, broyat et aussi petit carton, restes de pain…) et à bien les brasser afin d’obtenir un bon équilibre et une bonne aération du compost.

 

Le mulching : de nombreuses tondeuses sont équipées d’un « kit mulching ». Elles permettent de couper l’herbe en menus morceaux qui peuvent rester sur place. Autant de ramassage en moins ! Par ailleurs, le mulch protège la terre du dessèchement et nourrit l’herbe après décomposition. Elle sera ainsi bien plus verte.

 

En paillage : en laissant sécher au préalable pendant plusieurs jours, le tas d’herbes fraîchement tondues avant de l’utiliser comme paillis. Pour cela, penser à écarter le tas afin d’éviter le pourrissement : Pailler en minces couches (5 à 6 cm maximum) dans le potager, massifs de fleurs etc. ou en couches plus épaisses aux pieds des haies et des arbres (sans toucher le tronc ou le collet de la plante).

 

 D’autres idées :

  • Privilégier une tonte haute (à 8 cm du sol) pour avoir une pelouse plus verte et plus résistante au desséchement. Cela permet également de favoriser la floraison de plantes variées (biodiversité) et de ralentir le développement du gazon (donc moins de déchets de tonte !)
  • Réduire les espaces de tontes, en créant une prairie fleurie ou en laissant, pour les plus grands jardins, des espaces en jachère (retour à un état naturel, plus besoin d’interventions et donc moins de déchets verts à gérer).

 

Que faire des résidus de jardin (menus branchages, feuilles séchées, déchets de coupe de petit diamètre)?

En paillage dans le potager en les laissant sur place.

Dans le composteur avec les autres déchets de cuisine.

 

Que faire des branchages ?

 

Le broyage :

Avec une tondeuse thermique pour de petits volumes, il est possible de broyer les tailles de haies fraîches (jusqu’à 1 à 2 cm de diamètre maximum). Le produit ainsi obtenu pourra être utilisé sous forme de paillis pour les parterres et les massifs ou comme élément sec pour le composteur.

Au delà de 2 cm de diamètre, l’utilisation d’un broyeur à végétaux est indispensable.

La Communauté de communes du Val de Vienne a mis en place un service de prêt de broyeurs pour ses habitants (fermé durant la période de confinement). Plus d’infos ICI

 

Autres idées

 

Utiliser les produits de tailles et les brindilles, en bûches ou sous forme de petits fagots d’allumage, pour le poêle, la cheminée et le barbecue, en les laissant sécher à l’abris au minimum durant 6 mois.

Les branchages peuvent aussi faire office de tuteurs pour le potager ou de haie « sèche » en laissant au sol des petits tas qui constitueront des abris pour une faune riche, auxiliaire des jardiniers (insectes, pollinisateurs, musaraignes, batraciens…).

 

 

Enfin, il est important de rappeler qu’il est interdit de jeter les déchets verts dans le bac gris avec les ordures ménagères ainsi que de les déposer dans la nature ou devant les déchèteries actuellement fermées.

Aller plus loin

Inscription
accueil de loisirs

Calendrier
de collectes

Horaires
des déchèteries

Agenda des
manifestations

Actualités
de la CCVV

Paiement
en ligne

Partagez ce contenu !

Partagez ce post avec vos amis sur les réseaux sociaux !